Immo42
Publié le - 202 vues -

Comment simuler le calcul du prélèvement à la source ?

Pour simuler le calcul de votre prélèvement à la source, deux méthodes : utiliser le simulateur intégrant votre taux de prélèvement ou le simulateur classique du calcul de l’impôt sur le revenu. Nous allons expliquer les principales différences entre ces deux outils.

Le simulateur intégrant le taux de prélèvement à la source

Vous n’aurez besoin que de deux éléments pour estimer le montant de votre impôt à prélever par le collecteur. Ce sont votre revenu mensuel imposable d’une part et votre taux de prélèvement à la source d’autre part. En effet, le taux a été calculé sans les réductions d’impôts. Les crédits d’impôts non plus n’ont pas été considérés dans le calcul du taux. Celui-ci fait uniquement référence au montant de vos revenus nets imposables.

Vous ne pouvez pas simuler votre prochain impôt en cas de changement de situation, par exemple si vous vous mariez, si un nouvel enfant arrive, si vous divorcez ou si votre conjoint décède, etc. Il en est de même pour tout changement dans le domaine financier, ou encore si vous partez à la retraite.

Le simulateur classique du calcul de l’impôt sur le revenu

C’est un simulateur plus complet qui permet de multitudes de simulations, intégrant d’autres options qui sont limitées sur le simulateur ci-dessus. En effet, vous pouvez changer votre situation familiale, y mentionner vos nouveaux revenus ainsi que ceux issus d’un éventuel produit d’investissement.

Ce simulateur intègre également toutes les réductions d’impôts : déduction des charges, défiscalisation immobilière ou financière, crédits d’impôt, etc. Avec cet outil plus complet, vous pourrez donc optimiser votre fiscalité en jouant sur les possibles réductions d’impôts entre autres.

C’est après obtention du résultat de votre simulation que vous pourrez estimer le montant mensuel de votre imposition, avec les réductions. Ce simulateur vous aidera également dans votre déclaration annuelle puisqu’il reprend plus ou moins les mêmes rubriques.

Le prélèvement à la source ignore les réductions d’impôt

Important : les réductions sont en effet payées en une seule fois par l’administration fiscale et non tous les mois. C’est pourquoi, vous pourrez enregistrer une différence notoire en ce qui concerne le montant obtenu en utilisant l’un ou l’autre des simulateurs et pour les mêmes revenus.

La déclaration de revenus de l’année N pour calculer le taux de l’année N+1

Par ailleurs, la déclaration de revenus qui se fait chaque année sera utilisée par l’administration fiscale dans deux cas :

  • elle servira à calculer le montant de vos réductions et crédits d’impôt
  • elle constituera l’élément de base à partir duquel votre taux de l’année suivante sera appliqué.

Autres manières d’optimiser votre fiscalité

Outre le simulateur du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, il existe de nombreux autres simulateurs vous permettant d’optimiser votre fiscalité. Par exemple les simulateurs pour le calcul de vos réductions Pinel, Censi-Bouvard, LMNP, assurance-vie, PERP, Girardin et autres, ou encore le simulateur IFI et celui du revenu exceptionnel net fiscal, etc.

Retenons que les meilleurs produits de défiscalisation les moins risqués demeurent les dispositifs sur les biens immobiliers, neufs comme d’occasion. En réalisant des travaux d’économie d’énergie, vous gagnez des crédits d’impôt tels que le CITE ou encore des réductions de votre TVA (réduite à 5.5%). Vous allégez aussi vote imposition en effectuant des dons aux œuvres à des organismes agréés, en employant un salarié à domicile. Les contrats d’épargne PERP et assurance-vie (bloquée sur 8 ans) vous permettent aussi de défiscaliser sereinement.

Les produits défiscalisants plus risqués sont en revanche les FCPI et les FIP, les SOFICA, les produits Girardin : ils prennent la forme d’un investissement financier avec des pertes en capital éventuelles.

Pour maîtriser efficacement la gestion de votre fiscalité, rendez-vous sur impots.dispofi.fr.

Soumettez un avis sur notre rédaction si vous voulez réagir !

Les publications similaires de "Conseils investissement immobilier"

  1. 9 Oct. 2019Installation d’une clôture grillage : quels poteaux choisir ?27 vues
  2. 20 Juin 2019SCPI : faut-il acheter des parts en direct ou à crédit ?121 vues