Immo42
Publié le - 363 vues -

SCPI : la solution idéale pour préparer sa succession

Le transfert de ses biens à leurs héritiers relève souvent d’un vrai casse-tête pour les parents. En effet, une division équitable du patrimoine semble être assez difficile surtout lorsque cela concerne des propriétés physiques. Les risques que des conflits surviennent sont alors assez élevés. De plus, les droits de succession sont exorbitants, poussant à une vente forcée de l’héritage obtenu. Heureusement, il est possible d’adopter une stratégie pour éviter ce genre de situation. 

Grande Maison, Résidentiel, Loger

Possibilité de léguer progressivement

Comme les parts de SCPI ne constituent pas, en soi, un immeuble physique particulier, il est possible de les diviser facilement en unités. Le détenteur pourra ainsi donner progressivement à ses héritiers un même nombre de parts durant son vivant. Cela évite alors une transmission en masse au moment du décès, ce qui aura pour effet de gonfler le montant des taxes à payer. 

Démembrement de parts disponible

Au même titre que les biens immobiliers, il est aussi possible de démembrer les parts de SCPI. Ainsi, le légataire pourra également conserver l’usufruit afin de percevoir les revenus générés jusqu’à sa mort. En parallèle, il fait donc donation de la nue-propriété aux héritiers. C’est une opération souvent gratuite. Lorsque la succession doit alors se faire, les enfants récupèrent la pleine propriété des parts quasiment sans frais. Plus d’informations sur Succession-scpi.com/.

Transmission de parts via l’assurance-vie 

Le contrat d’assurance-vie est un outil d’épargne ayant plusieurs avantages. Les souscripteurs ont la possibilité d’inclure leurs héritiers dans la clause bénéficiaire. En même temps, ils ont l’occasion de booster le capital accumulé grâce à des unités de compte, dont les SCPI. Ainsi, lorsque l’assuré décède, les bénéficiaires pourront toucher la somme des primes versées, plus les profits réalisés. Les frais de succession, subissent, à ce moment-là, un abattement pouvant aller jusqu’à 152 500 euros. Même si les avantages fiscaux sont intéressants, les épargnants n’auront pas beaucoup de choix quant aux SCPI où ils pourront placer leur argent. 

Bref, investir en SCPI peut réellement répondre à divers types de besoins. En plus d’être un placement à la rentabilité accrue, elle permet d’assurer une succession plus tranquille et équitable à la fois. Autant se faire accompagner par un professionnel pour être sûr d’atteindre ses objectifs. 

Soumettez un avis sur notre rédaction si vous voulez réagir !

Les publications similaires de "Conseils investissement immobilier"

  1. 8 Juil. 2022Loi Pinel : bon ou mauvais investissement ?139 vues
  2. 15 Juin 2022Nos conseils pour bien investir dans le locatif200 vues