Immo42
Publié le - 196 vues -

Immobilier : bien investir dans les résidences étudiantes

Des mesures sont à prendre en compte quant veut se investir dans la résidence étudiante dans un studio ou un deux pièces, même si c’est un investissement qui promet beaucoup.

Investir dans le domaine de la résidence étudiante est beaucoup plus intéressant qu’on se l’imagine, la preuve, il est possible d’obtenir des revenus complémentaires pour sa retraite. Evidement, cela ne se fait pas n’importe comment, avant de vous y lancer, surtout dans ce domaine, vous devez vous renseigner sur la faisabilité ou les démarches pour ceci (le marché, le niveau du loyer, les clauses du contrat de bail, définir qui s’occupe des différentes charges, les remises en état, le changement de mobilier etc.).

En théorie, le propriétaire qui investisse dans la résidence étudiante met à disposition d’un gestionnaire (une société spécialisée) son appartement ou studio à louer, c’est le gestionnaire qui se charge de trouver un locataire, d’entretenir le studio, et il a juste à versé au propriétaire le loyer. Pendant une période de neuf ans, la durée du contrat, le propriétaire ne s’occupe point de ces détails. Si vous voulez investir dans la résidence étudiante, n’hésitez pas à vous renseigner et à contacter les entités qui s’en occupent, en l’occurrence estudis, un des meilleurs conseillers.

Bénéfices au niveau fiscal

Le premier bénéfice qu’on peut obtenir de ce type d’investissement est le remboursement total de la TVA sur l’achat, bien sur le bien devra être conservé pendant au moins 20 ans.
Une réduction d’impôt de 11% du montant HT, à travers le régime Censi-Bouvard qui est limité à 300 000€ cela pendant la durée de neuf mois.

Une rentabilité jusqu’à 4% annuellement, la fiscalité Bouvard n’étant pas incluse.
NB : le loyer doit obligatoirement correspondre aux budgets des étudiants.

L’un des plus grands investisseurs dans ce domaine (Philipe Nicolet) qui est propriétaire de 83 résidences et plus de 15 000 biens loués a affirmé que préparer sa retraite à partir de cet investissement est tout à fait faisable, les revenus suivent un cycle, et que l’on peut parfaitement se constituer un patrimoine immobilier avec alday immobilier notamment. Il n’est autre que le PDG du Groupe Réside Etudes (promoteur et gestionnaire exploitant dans le domaine de la résidence étudiante), qui possède plus de 100 résidences réparties dans toute la France avec ces 23 000 logements à gérer en 2015.

Il faut tout de même faire prendre quelques précautions pour que cela fonctionne comme il faut :

• Être à proximité d’une Université (qui est très important mais pas suffisant)
• Être à proximité d’un moyen de transport en commun, d’un quartier jeune et animé par la vie estudiantine.
• Envisager la transformation en logement de la résidence au cas où l’université change d’adresse (chose rare mais pas impossible).

A cause de cela, plusieurs investisseurs refusent d’effectuer ou de construire leurs résidences étudiantes dans des petites universités, car ils risquent gros dans le cas où l’Université se ferme ou déménage. Les cibles restent donc les grandes universités (ou plus précisément dans les grandes villes) : Paris, Lille, Nantes, Bordeaux ou Nice.

Neuf année d’investissement

Désormais, la plupart des investisseurs se regroupant grande société, s’occupent eux-mêmes de la gestion de leur résidence, à commencer par sa construction, sa commercialisation, et son financement (ex : BNP Paribas Immobilier Résidentiel Transaction Neuf à traves Studélites, le nom de la résidence). Ils ont plus de 51 résidence reparties dans les grandes villes universitaires avec du studio ou deux pièces duplex. En plus du logement ils offrent à ses résidents l’assurance d’un loyer que le groupe garantisse lui-même, et une gestion de sortie éventuelle en proposant à leurs propriétaires de revendre leurs biens.

Cette revente, ou cette offre d’investissement ne s’offre pas à n’importe qui, il s’agit d’un long neuf mois donc, il faut bien choisir son futur investisseur ont affirmé quelques dirigeants de groupe résidence étudiante.

Qu’importe, il reste un bon investissement, rentable et profitable. Il faut tout de même rester vigilent et bien étudier le marché avant de s’y investir.

Soumettez un avis sur notre rédaction si vous voulez réagir !

Les publications similaires de "Conseils investissement immobilier"

  1. 1 Nov. 2017Combien vais-je payer d’impôts en 2017 ?23 vues
  2. 15 Oct. 2017Comment calculer la plus-value en location meublée non professionnelle ?56 vues